• je te promets que lorsque Fredo le mécano aura arrangé ça...

    Ou que j'aurai demandé des sous à mon banquier pour changer de voiture...

    Que Massoud aura terminé ses exams...

    Et que ça coincidera avec mes vacances...

    Nous viendrons!

    c'est promis

    juré

    craché!!!

    Pis d'abord on en a vachement envie!

    (et c'est dans moins longtemps que ça en a l'air!)


    3 commentaires
  • J'attribue le prix de coeur à Jean-Claude Mourlevat.

    Je viens de passer deux heures en rencontre d'auteur... suspendue à ses lèvres!

    depuis septembre c'est mon coup de coeur en littérature de jeunesse. des albums truculents, émouvants, fabuleux... les gamins de 10 ans adorent, les adultes tout autant... tout le monde y trouve son compte.


    2 commentaires
  • 24 janvier 2006... ma soeur adorée a 37 ans... et presque toutes ses dents! elle est née pile poil 9 mois après mai 68... mes parents n'ont jamais été du genre à lancer des pavés.

    Depuis toute petite le 24 janvier est un jour de fête. Depuis 5 ans cette date est tout autant jour de deuil.

    l'explication est dans ce post ou encore celui là.

    Ce soir là, lorsque j'ai téléphoné à ma soeur elle était seule dans sa voiture, au milieu de nulle part... elle allait passer la soirée seule car le lendemain elle avait un impératif à plusieurs centaines de km de chez elle et elle cherchait désespérément le chemin de l'hôtel. Enervée, fatiguée, triste...

    Pour elle j'ai serré les dents. Elle n'a su que le lendemain, par ma mère, que mon âme soeur s'était éteinte. Elle m'a reproché de l'avoir gardé pour moi.

    De toutes façons je n'avais pas les mots pour dire l'intensité de ma peine.

    Je ne les ai toujours pas.

    24 janvier 2006. Maud, tu me manques toujours autant.


    7 commentaires
  • Bien le bonjour à Nicole,

    je répète:

    bien le bonjour à Nicole...


    14 commentaires
  • A force de blogguer je me suis fait un petit nid douillet... de petites anecdotes en confidences, de photos en souvenirs... j'ai tissé des liens avec des personnes qui me sont chères, d'autres s'en sont allées...

    J'en profite pour souhaiter la bienvenue à ma covoitureuse de choc... même si te parler de "Maîtresse" était une invitation j'ignorais jusqu'à peu que tu me lis dans l'ombre!

    Mais revenons à notre propos...

    "Maîtresse" est devenue la pièce virtuelle de mon appartement, terrain de confidence... je m'y sens parfaitement chez moi.

    Au point d'en oublier que n'importe quel moteur de recherche mène ici... et l'on sait combien de recherches sans rapports avec les bottes en caoutchouc mènent sur des blogs de maîtresses...

    Lorsque l'anonyme éponyme m'a alerté par mail sur cet article j'ai d'abord été absourdie par la réaction de ma très chère vieille éducation nationale. Puis j'ai songé qu'il fallait être sacrément benêt pour aller citer des informations si caractéristiques dans son blog.

    Mais je ne lui jetterai pas la pierre... combien de photos dans mon blog permettraient à n'importe qui me connaissant tant soit peu de me reconnaître? 18 mois d'archives compulsées plus tard:9.

    C'est peu en 18 mois... mais c'est beaucoup quand on songe aux conséquences.

    J'ai eu à choisir entre censurer ces photos sur lesquelles on me reconnaît plus ou moins ou effacer les nus et textes licencieux...

    Qu'auriez-vous fait à ma place?


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires