• seven nation army- Episode 2

    Ou comment combattre le mal par le mal.
    Soirée chez Laure... Pétillante jeune collègue qui n'aura malheureusement passé qu'une année scolaire en notre compagnie et quelques mois en covoiturage-ragots à mi-temps avec moi. Dorénavant je covoiturerai seule, mais il me semble que dans ce cas précis on appelle plutôt ça du monovoiturage. Et encore que, je ne suis pas si certaine que ce mot là existe. Bon, je dois l'avouer franchement, je suis absolument certaine que ce mot là n'existe pas. Enfin n'existait pas jusqu'à ce que je l'invente. Voilà qui est fait, vous pouvez à présent l'ajouter manuellement dans votre dictionnaire, entre monovalent et monoxyde. Définition : action peu écologique de pratiquer le transport automobile.
    Donc soirée chez Laure et son homme , quelques-uns de leurs  amis venus du grand sud et ma chère Ellavoila.
    Un bon buffet, de bonnes bouteilles que je regarde passer en me concentrant sur mon jus de banane... le haut médoc et les cachets pour mon dos ne feraient pas bon ménage.
    De la musique, quelques personnes dansent, les flashes crépitent... je n'ose pas me lancer, mon dos me laisse miraculeusement en paix alors autant ne pas tenter le diable.
    Les sudéens sont réunis dans le jardin, Laure se retrouve seule à danser dans le salon , de guerre lasse abandonne... Je la rejoins... tant pis si j'ai mal demain... L'appel de la Mano Negra est le plus fort, c'est toute ma jeunesse ça (voix chevrotante de petite vieille). Je m'éclate avec Laure, c'est bon de danser, c'est bon une lombalgie qui respecte le cessez le feu ... Et c'est bon d'oublier que mon cœur chavire.
    Ma main rencontre le CD des white stripes... Un instant d'hésitation... et puis après tout, soignons le mal par le mal. Collée serrée avec Laure je me laisse porter par la musique... poom, pom pom pom pom, poom... J'avise une haute chaise en fer forgé, la tire vers nous et au moment même où je m'apprête à interpréter un remake de flash dance à ma sauce (toute ma jeunesse, voix chevrotante, etc...) retentissent les dernières mesures du morceau... La chanson est relancée, je fais mon show bien que victime d'un accident de jupe. Les flashes crépitent encore. Je sens la musique dans chaque cellule de mon corps. Je me sens bien.
    Après notre départ, je fais part à Ellavoila de mon envie de récupérer les photos... pour le blogg... Bizarrement... elle s'en doutait !

    De retour à la maison. Seule. Cette soirée m'a fait du bien, m'a changé les idées... mais c'est fou comme on retrouve la mémoire au retour.


  • Commentaires

    1
    Fil
    Dimanche 21 Août 2005 à 12:03
    Un sourire ..
    ..pour toi ici, et le reste, en mail interne. Bises
    2
    ellavoila
    Dimanche 21 Août 2005 à 12:17
    je sais ....
    ..que tu n'as pas envie d'en parler... alors juste un ti sourire pour signifier ma présence... :)
    3
    Maîtresse
    Dimanche 21 Août 2005 à 13:12
    merci
    à tous les deux vous êtes des amours
    4
    Pat
    Jeudi 8 Septembre 2005 à 03:47
    Craquante...
    té vraiment craquante. Vraiment C'est un charme de te découvrir Et quel plaisir que tu ose ces photos de toi... wow...ton loup garou doit etre fier... Merci de te livrer un peu comme ça.... merci de me permettre d'en savoir un peu sur toi...mais surtout...tu es jolie copmme tout...quel plaisir de voir une belle femme! Alors salut! Et lâche pas avec tes étudiants!!! Il doivent être heureux comme de spapaes de t'avoir avec eux!! allez!! ciao x
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :